Étiquettes

,

Elles sont à leur niveau maximum quand on se rend compte que le locataire qui a quitté notre appartement a été quelque peu « indélicat » (pour rester très polie). Quelques centaines d’euros de plombier plus tard et une soirée avec l’électricien, je me dis que je me suis trompée d’études, et que gratter dans les tuyaux ça a plutôt l’air de nourrir son homme….Enfin, mon plombier surtout. Bon, il faut admettre qu’il était sympa et qu’il a bien travaillé.

Pas d’état des lieux d’entrée (car ancien propriétaire = copain de l’ancien locataire), donc pas d’état des lieux lors de la sortie du locataire (je vous ai parlé de sa caution ? non ? c’est normal, y’en n’a pas non plus…), et on se rend compte qu’un appartement meublé peut être très différent une fois que les meubles n’y sont plus…Les maîtres mots, rester zen, et s’y mettre à plusieurs pour tout rattraper avant l’arrivée du nouveau locataire…Qui lui aura droit à un état des lieux d’entrée en bonne et due forme.

Enfin, je me dis qu’une fois que tout roulera tout seul là-dedans, on sera bien contents. Mais pendant un temps j’ai eu l’impression de revivre une des aventures de Clément.

Publicités