Étiquettes

, ,

Daniel est rentré mercredi. Des idées plein la tête, il a peut-être même laissé la moitié de sa cervelle à San Rafael. Ce sera toujours ça de moins à transporter dans deux mois.

Du coup, on s’active. Il a pu chercher des contacts concernant notre déménagement, et il apparaît qu’il est meilleur marché de prévoir le container depuis là-bas. Le transporteur viendra devant chez nous quelques heures, le temps de charger le container qui sera ensuite envoyé en zone franche avant de partir pour le port, probablement Anvers. Une fois que le container sera arrivé dans le port de Buenos Aires, nous irons le chercher, et nous transvaserons son contenu dans un camion. Un peu pénible, mais vu le prix pour renvoyer le container vide de San Rafael à Buenos Aires, le jeu en vaut la chandelle. On trouvera bien quelques neveux à exploiter pour nous aider.

Seuls les 6 plus grands sont à San Rafael

Seuls les 6 plus grands sont à San Rafael

Je regarde notre appartement, et je mesure gentiment l’ampleur de la tâche. Le premier transporteur qui était venu estimer notre volume à déménager nous avait fait un joli topo sur l’importance d’un bon emballage des meubles et autres. Heureusement que l’on a du temps devant nous, parce qu’il y a du boulot…C’est là que l’on est content de vivre dans un 3 pièces (ou 2, dépend comment l’on compte). Et comme on a déjà déménagé l’année passée, il ne devrait pas y avoir trop de tri à faire…

Publicités