Étiquettes

, , ,

Comme je vous l’ai dit dans le billet précédent, la famille nous avait préparé quelques chansons revues et corrigées. Voici ici les textes retranscrits. En cas de perte d’emploi, ils pourront se reconvertir comme paroliers. Merci à vous, et encore bravo ! Ca nous a fait très plaisir de vous voir chanter pour nous, alors que dernièrement nous étions encore dans le choeur des chanteurs.

Sur l’air de Santiano – L’envol de Danielito

C’est un fameux pilote, planant comme l’oiseau
Hisse et Ho ! Danielito !
Il est fier de rentrer au pays
Pour tenter son aventure aussi.

Refrain:
Cheveux clairsemés il a eu 30 ans
Hisse et Ho ! Danielito !
Si Dieu veut toujours à tire d’aile
Il ira jusqu’à San Rafael.

Il part pour de longs mois en laissant Arno
Hisse et Ho ! Danielito !
D’y penser il a le cœur gros
En laissant tous ses petits neveux.

Tient bon la barre et tient bon le vent
Hisse et Ho ! Danielito !
Tu prendras ton envol gagnant
Tel un condor sur les sommets blancs.

On prétend que là-bas le ciel est plus beau
Hisse et Ho ! Danielito !
Avec Ched, Marcel et amigos
Vous ferez de super asados.

Cheveux clairsemés il a eu 30 ans
Hisse et Ho ! Danielito !
Si Dieu veut toujours à tire d’aile
Il ira jusqu’à San Rafael.

Un jour nous partirons chargés de cadeaux
Hisse et Ho ! Danielito !
Pour tester ta fameuse tyrolienne
Nous irons jusqu’à San Rafael.

Tient bon la barre et tient bon le vent
Hisse et Ho ! Danielito !
Tu prendras ton envol gagnant
Tel un condor sur les sommets blancs.

Sur l’air de Debout les gars, réveillez-vous – Debout Sandrine

Refrain :
Debout Sandrine réveille toi
Il va falloir aller là-bas
Debout Sandrine réveille toi
On va au bout du monde.

Il ne faut pas s’décourager
J’ai toujours eu de bonnes idées
Je t’ai offert un canoë
Faudra bien pagayer.

Tous ces voyages qu’on a fait
Devraient déjà te rassurer
Même si cette fois c’est pour de vrai
On va s’y installer.

Et même si tu es tombée
Lors de ton démarrage loupé
Il faudra peut-être insister
Et enfin m’écouter.

Mais ma petite Sandrine voilà
Si l’parapente te convient pas
Tu pourras toujours galoper
Au pied d’l’Aconcagua.

Les gens nous prennent pour des fous
Mais nous on passera partout
Et nous serons au rendez-vous
De ceux qui nous attendent.

Mais s’il t’arrive parfois le soir
D’avoir comme un p’tit coup d’cafard
Il sera temps de s’occuper
De faire un pitchounet.

Sur l’air de Hasta Luego

Hasta luego ! A bientôt si Dieu le veut !
Hasta luego ! On se reverra sous peu !
Tu pars pour l’Argentine en très bonne compagnie
Avec Sandrine, vous allez hisser la grand-voile !

Publicités