Mots-clefs

, , , , ,

A son arrivée, l’oncle Daniel avait passé quelques jours à Santiago, de quoi lui donner le temps de faire quelques virées. Il nous propose donc que nous allions à Viña del Mar et à Valparaíso. Le temps nous est malheureusement compté car nous avons réservé une visite de la ville avec un guide pour la fin d’après-midi. Nous nous mettons donc rapidement en route en direction de l’océan. Les bords du Pacifique sont très nuageux, mais la température agréable. Viña del Mar est quelque peu impersonnelle, mais Valapraíso nous convaincs de revenir avec plus de temps. L’architecture de la ville est incroyable. Chaque mètre carré est mis à profit pour construire des maisons colorées.

Valparaiso

Valparaíso

A l’heure du repas, nous nous arrêtons dans un petit restaurant de pêcheur qui ne paie pas de mine, mais qui se révèle être une très bonne adresse. Daniel trouve finalement du poulet, lui qui ne supporte pas tout ce qui vient de la mer. Les pélicans perchés sur les toits nous font de l’œil, et nous repartons, pris par le temps mais sur notre faim pour ce qui est de la visite.

Pélicans

Pélicans

De retour à Santiago, le guide est là. Heureusement nous sommes à l’heure. La visite est très agréable, et nous avons la chance d’être tous les deux seuls avec le guide. Nous profitons alors de lui poser toutes les questions qui nous traversent l’esprit. Sur la montagne qui surplombe la ville, où se trouve une statue de la vierge, nous goûtons au moté con huesillo, une spécialité chilienne. Le centre de cette boisson est une pêche séchée. Trempée dans l’eau pendant une nuit, le mélange est ensuite cuit pour que l’eau prenne bien le goût du fruit, et refroidi. On y ajoute ensuite blé préalablement cuit. C’est excellent, mais ça cale. C’était peut-être un peu tard dans la journée pour boire ça, avec le restaurant du soir réservé en ligne de mire. Nous retournons à l’hôtel après la visite qui a duré près de 4 heures.

Monte Santa Lucia

Monte Santa Lucía

Nous avons eu un bon aperçu de la ville, et une guide très sympathique. Le restaurant que nous avons choisi pour ce soir, recommandé par le père de Daniel, nous impressionne, tant au niveau du décor que pour les poissons, vraiment excellents. L’Ocean Pacific’s nous fait voyager 20’000 lieues sous les mers.

Publicités