Étiquettes

, , , ,

Après le maté du réveil, nous partons voir Sofía, notre nièce qui étudie à Mendoza. Il faut qu’elle aille faire les courses, et du coup elle et ses copines profitent de notre voiture avec ses copines pour transporter leurs achats. Ensuite, repas de midi chez Pablo, et nous rentrons à San Rafael, contents de notre escapade et de cette première expérience. Notre carnet d’adresses se remplit, et l’envie grandit plus encore de faire découvrir cette région du monde aux voyageurs.

D’autres activités arrivent également ! Lors un passage à l’Alliance Française de San Rafael jeudi soir pour récupérer nos neveux, les enseignantes me demandent si j’ai un peu de temps pour surveiller les examens de la fin du mois. Me voici donc engagée comme surveillante pour le 29 novembre. Le plus drôle, c’est que Nicolas sera justement parmi les élèves qui passeront à la moulinette ce jour-là. Je lui croise les doigts pour son niveau B2 qu’il présentera avec une année d’avance ! Bravo Pichon !

L’autre grand changement, c’est que notre cuisine ressemble maintenant à Hiroshima. Les carrelages étaient à refaire, nous avons donc demandé un devis et nous sommes allés choisir des carreaux. La paroi qui était en place a été descendue pendant notre absence, nous arrivons donc en plein champ de bataille. La bonne nouvelle, c’est que tout sera terminé normalement ce week-end. Et l’autre EXCELLENTE nouvelle, c’est que lundi nous pourrons aller chercher notre container à Buenos Aires ! 2000 km en trois jours, c’est beaucoup, mais je pense que ce ne sera finalement rien comparé à tout le travail que nous allons avoir pour tout ranger…M’enfin, à ce moment-là, nous serons vraiment chez nous !

Publicités