Étiquettes

, ,

Après un repas de midi chez la cousine Isabelle hier à Buenos Aires, nous sommes repartis en direction de Junin, notre étape traditionnelle. Nous voulions amener quelque chose, mais le menu était déjà prévu. Nous sommes donc venus avec un apéro et le dessert.

A 7 h ce matin nous nous mettons en route pour San Rafael. Il faut partir tôt, car en plus de la chaleur de la mi-journée, une traversée est->ouest présente l’inconvénient d’avoir le soleil en pleine tête sur la route. Plus de pari en cours, nous roulons donc à vitesse normale et arrivons à San Rafael en 7 heures. On a aussi utilisé plus d’essence qu’à l’aller, forcément.

De retour chez nous, la cuisine que nous avons fait recarreler est terminée. Wahou, ça valait la peine. Une fois que tout sera en place je posterai quelques photos de notre chez nous bien rangé sur le blog. Daniel doit encore poser un meuble de cuisine avec Nicolas pour que tout soit fignolé.

Ce soir, Daniel part avec Marcel, Nicolas et Santiago pour Alvear, une ville à une centaine de kilomètres de chez nous. Au programme, course de 4×4 dans la boue. Ils seront de retour dimanche soir. Dans quel état, je me le demande, mais je n’aimerais pas être à la place de celui qui devra nettoyer la voiture. Ça va, ici ça ne coûte pas trop cher de le faire faire par un professionnel.

Une soirée fille donc pour Raquel et moi. Elle m’invite chez elle pour quelques empanadas et une petite charla de chicas. Demain midi c’est elle qui viendra manger à la maison. Je me couche pour la première fois toute seule dans la maison, et c’est bizarre d’entendre plein de bruits auxquels je n’avais jamais prêté attention avec Daniel. M’enfin, je ne suis pas du genre insomniaque, donc je ne tarde pas à m’endormir. Il y a tellement de vent que ça ne peut venir que de ça….

Publicités