Mots-clefs

, , ,

Pour le dernier jour de Stéphane et Sandra à San Rafael, nous avons prévu de visiter le cañon de l’Atuel. C’est la partie basse du même fleuve que nous avons longé la veille. Après une visite de la bodega pour Sandra, nous partons en direction du Valle Grande.

Stéphane et Sandra avec Ch-Ed et Sofia

Stéphane et Sandra avec Ch-Ed et Sofía

Il s’agit du dernier lac de barrage de l’Atuel avant la ville de San Rafael. Le cañon est magnifique et les falaises rivalisent de couleurs dans les tons rouge-orangés. Nous nous arrêtons au mirador situé au dessus du lac afin d’observer le submarino.

Lago Valle Grande

Lago Valle Grande

C’est en fait un rocher au milieu du lac qui change d’apparence au gré du niveau de l’eau. La piste continue et s’enfonce dans le lit du canyon pour suivre le fleuve Atuel et ses eaux venues de la cordillère. Au gré des barrages qui le ponctuent, les débits différents font changer le paysage, de même que les formes incroyables sculptées dans la roche par l’érosion.

Paysages du cañon

Paysages du cañon

Nous nous arrêtons un moment au bord de l’eau pour profiter de la fraîcheur du fleuve et des arbres. Cette région est pleine d’oasis et on se rend rapidement compte de la fertilité des sols. Un peu d’eau et tout redevient vert.

Rio Atuel

Rio Atuel

Nous rentrons par la route après être montés jusqu’au lac du Nihuil, le premier lac de barrage du fleuve. Au dessus se trouvent le cerro Nevado et un grand champ de dunes géantes. Stéphane venant de se faire opérer des yeux nous n’y passerons pas à cause de la poussière ambiante. Ça leur donnera une bonne raison de revenir ! Sans compter les autres beautés de la région qu’ils n’ont pas encore découvertes !

En fin d’après-midi nous allons nous rafraîchir dans un bar à glaces, avant de raccompagner nos voyageurs à la gare routière. Nous avons réellement apprécié ce voyage en leur compagnie, et eux aussi semble t’il. De « touristes » (que ce mot est désagréable) ils sont immédiatement devenus « amis ».

Sandra, Stéphane et nous

Sandra, Stéphane et nous

C’est ainsi que nous désirons concevoir nos itinéraires et nos relations, en accord avec les voyageurs, pour leur faire découvrir des facettes du pays qui nous touchent particulièrement.

www.condoraventura.com

Publicités