Étiquettes

, , ,

Vous avez bien remarqué l’orthographe, ce n’est pas des fruits de l’amandier dont je vais vous parler. Mais plutôt des bûches que nous ramassons ou multas, pour le dire comme ici. J’avais déjà fait référence à celles que Daniel affectionnait particulièrement avec la voiture. Il a deux points d’avance, pour que vous situiez bien l’histoire. Mais je le rattrape, j’ai pris ma première contravention aussi ! En Suisse ce n’était pourtant pas notre habitude…

Je change de domaine par rapport à lui, car la répétition mène à l’ennui. Moi mon truc, c’est le service des eaux. On m’avait bien parlé des limitations d’arrosage, mais je n’avais pas tout compris et je pensais qu’on n’avait pas le droit de mouiller le trottoir en dehors des heures autorisées (de 22h à 9h du matin). En effet ici il est courant d’arroser devant chez soi pour faire redescendre la poussière et rafraîchir l’avant des maisons vu qu’il pleut très peu. D’où une limitation des horaires pour ne pas perdre toutes les réserves d’eau de la ville. De mon côté, j’arrosais l’autre jour un jasmin qui me fait envie avec d’énormes boutons qui n’éclosent pas. Je n’ai pas la main verte mais là ça devient de la pure provocation.

Et bien à 9h19 les inspecteurs de l’eau sont passés et ont jeté dans la pelouse un avis de contravention. Ils ne prennent pas le risque de sonner chez les gens, donc on s’en aperçoit quand on sort éteindre l’eau, forcément. La journée commençait bien…

Je suis donc allé au bureau du service des eaux pour payer mon amende. En arrivant il a bien sûr fallu … faire la queue ! Normal. Après 20 minutes (je m’en suis bien sortie) j’ai été reçue par une employée qui a tout de suite remarqué la feuille que je tenais en main. Bordée de rouge ce n’était pas une fiche de félicitations pour l’économie. Elle m’a accueillie avec un sourire désolé en s’excusant d’avance. C’est bien, ça a désamorcé ma mauvaise humeur. J’ai donc pu pleurnicher à loisir sur le fait que nous étions fraîchement arrivés, mais rien n’y a fait. Par contre pas besoin de payer l’amende, elle est directement retranscrite sur la facture d’eau. Et ça vous pensez qu’ils l’écriraient sur l’amende histoire que l’on n’aille pas attendre al pedo ? Ben non…

M’enfin…Parlant avec cette employée de notre récente arrivée en ville, il s’est avérée que c’était une copine d’école primaire de Daniel. Elle était surprise d’apprendre qu’il était de retour, et je pense qu’il y a moyen de faire un asado un jour avec quelqu’un du service des eaux. Au total, j’ai passé plus de 45 minutes pour quelque chose de tout simple, mais qui s’est terminé bien plus sympathiquement que ce que je pensais.

Nous en sommes donc à 2-1 pour Daniel, qui argumente toutefois sur le fait que ses amendes ne sont pas de l’argent perdu, pas comme les miennes…

Publicités