Étiquettes

, , , ,

Pour Noël nous leur avions offert un voyage avec nous, orienté sur les activités de plein air, comme on aime. Etant donné qu’il fallait que je renouvelle mon visa qui n’allait pas tenir jusqu’à notre prochaine sortie au Chili avec un groupe de voyageurs, la destination était toute trouvée. Comme souvent, nous avions la destination, la date de retour, mais rien au milieu. A la fraîche, les neveux ont appris une nouvelle expression.

Nous sommes donc partis lundi après midi en direction du paso Pehuenche, un poste frontière au Sud de San Rafael, pour changer de celui de Mendoza que l’on connaît déjà et qui ne nous plaisait que moyennement. Beaucoup de monde, et des douaniers pas sympathiques du tout. Seul le paysage valait le déplacement.

Après avoir fait quelques courses à Malargue, de quoi tenir la soirée mais pas plus, nous nous sommes arrêtés pour dormir au bord du Rio Grande. Nous avons rapidement monté les tentes, et nous sommes allés nous coucher après un bon asado. Aucune denrée alimentaire fraîche ne devait nous rester pour passer la frontière, vu que tout ou presque est interdit d’entrée au Chili.

Publicités