Étiquettes

, , , , , , ,

C’est que nous en avons fait des choses pendant ce temps là…Nous avons reçu notre premier grand groupe pour un voyage multi-activités de 3 semaines à travers le centre du pays. L’équipe LEPARAPENTE.CH, une école du Jura suisse, est arrivée à Buenos Aires pour repartir de Santiago. Nous avons fait avec eux environ 5000 km, du temps passé ensemble en voiture et autre qui a transformé toute cette équipe en un sacré groupe d’amis.

LeParapente.ch au parc El Leoncito

LeParapente.ch au parc El Leoncito

Dans l’ordre sur la photo, Raphaël, Julien, Coin-Coin, Jonas, François, Daniel, moi et Nico. Partis de Buenos Aires nous leur avons imposé un sacré trajet pour commencer, afin d’aller jusqu’à La Cumbre rapidement, premier site de parapente que nous leur avions réservé. Des conditions fortes mais qui ont permis aux plus aguerris de faire un beau vol et de se mettre dans l’ambiance, avec à la clé après l’atterrissage un bon bain dans le rio Pintos.

De là, départ pour le site de La Rioja, qui nous a réservé de magnifiques vols en compagnie de condors pas farouches et plutôt curieux, surtout les jeunes. Quoi de mieux qu’un parapentiste qui, à l’atterrissage, vous dit avoir fait le meilleur vol de sa vie ! Dans la région nous pourrons aussi faire les premières sorties en canoë et l’initiation à l’esquimautage.

Daniel et François avec le condor de La Rioja

Daniel et François avec le condor de La Rioja

Lors de notre passage à Aimogasta, Renzo et Rodrigo, rencontrés lors de la reconnaissance, nous rejoignent pour deux jours de kite-buggy. Nous terminerons presque 6,5 kg de viande à 9 (en un repas bien sûr), je pense que nous ferions devenir fou n’importe quel nutritionniste, même argentin.

L'équipe d'Aimogasta !

L'équipe d'Aimogasta !

Ceci sera notre point le plus au nord du pays. Nous redescendons ensuite en direction de Mendoza, avec plusieurs halte dont une à Famatina pour un superbe vol du soir, où là aussi un condor nous fera le plaisir d’une visite. Ce jour là marquera mon retour sous un parapente, et mon premier vol en Argentine depuis que nous sommes arrivés. J’ai volé avec la voile de Daniel, l’occasion de me rendre compte que quand une voile est trop grande, elle est vraiment trop grande. Les 3 litres d’eau que j’emmène sont bien dérisoire quand il en faudrait 25 pour que j’entre dans la fourchette de poids du parapente. Quelques émotions pas toujours maîtrisées, mais à l’atterrissage un plaisir intact d’avoir volé.

Je vole avec la voile de Daniel

Je vole avec la voile de Daniel

Au fur et à mesure des activités et des kilomètres, nous arriverons dans notre fief de San Rafael où nous leur avons réservé plusieurs surprises, entre autre une sortie en ski nautique. Une première pour certains, qui seront conseillés par les autres pour finalement passer une excellente journée, un peu épuisante toutefois…

La suite du programme leur réservait une randonnée de 3 jours à cheval à travers les Andes, pendant laquelle ils sont montés à la source du fleuve Atuel, sur lequel ils avaient fait du rafting à San Rafael quelques jours plus tôt.

Cascade de l'Atuel

Cascade de l'Atuel

En continuant la descente, passant par le Valle Hermoso de Las Leñas, les condors étaient de nouveau au rendez-vous, et Daniel fera 550 photos en moins d’une heure. Une rencontre incroyable avec plus de 12 condors, qui laissera tout le monde sans voix.

Deux adultes et un jeune

Deux adultes et un jeune

Après un passage de douane dont tout le monde se rappellera, nous laisserons notre groupe d’amis à Santiago pour leur retour en Suisse. Nous repasserons la frontière vers Mendoza après 2 heures de queue, dont apparemment nous n’aurions pas du nous plaindre car la semaine suivante il y avait 10 heures d’attente. Marcel nous a rejoint dans l’aventure, justement au passage en douane côté chilien, car il s’est avéré que malgré plusieurs autorisations, je n’avais pas le droit de sortir une voiture du pays en temps qu’étrangère.

Merci à vous tous de votre visite, de votre bonne humeur et de votre aide ! Tout s’est bien passé et nous ne garderons que de bons souvenirs de ces 3 semaines. A bientôt en Suisse pour voir le film des vacances !

Publicités