4 semaines, quand on a envie de revoir tous ses amis, ce n’est finalement pas beaucoup. Il est très vite apparu que nous ne verrions pas tout le monde. Nous avons donc remédié en partie au problème en organisant une soirée dans l’appartement des parents de Daniel à Genève.

Compagnons de nos activités sportives, anciens collègues ou camarades de classe, beaucoup ont répondu présents et la soirée fut très réussie. Nous avons également eu le plaisir de voir nos amis argentins expatriés en Suisse, comme quoi dans ce monde plein de variété on s’expatrie dans tous les sens. Il y avait parmi eux Marie, ou Maria, dépend de quel côté de l’Atlantique elle se trouve. Française expatriée en Argentine, elle, son mari et leurs deux enfants sont maintenant en Suisse pour une pause de deux ans.

On avait demandé d'amener un "petit quelque chose..."

On avait demandé d'amener un "petit quelque chose..."

Après un apéro sous forme de buffet canadien (Olivier de Montréal aura peut-être une idée du pourquoi du comment de cette expression) et une séance photos, la soirée s’est terminée par un grand plat de pâtes improvisé par notre ami Carmelo, l’italien toujours prêt à se mettre aux fourneaux. C’était un défi, étant donné la pauvreté de notre frigo à Genève.

Séance photos

Séance photos

A table !

A table !

En fin de repas, nous avons lancé un défi à Stéphane. Arrivera-t-il à déchirer un annuaire téléphonique ? A l’heure d’internet le drame de détruire le bottin de la mère de Daniel n’aurait pas été insurmontable. Mais finalement pas de problème, la pièce est toujours entière.

Stéphane et son annuaire

Stéphane et son annuaire

Vu l’heure à laquelle la petite fête s’est terminée, nous étions bien contents de ne pas avoir à nous lever le lendemain matin. Surtout que le jour suivant on remettait ça…

Publicités