Nous avions une chance folle pendant notre dernière année de vie en Suisse, nous habitions dans une coopérative. Un système plus personnel que les traditionnelles régies de gestion, qui fait que les appartements sont gérés par un comité formé de résidents. Dans celle-ci du coup, une superbe ambiance et un noyau dur bien présent.

Nous ne pouvions pas passer chez Yann et Zabou sans voir tous les autres. Surtout que ceux du réz-de-chaussée nous avaient repérés sur le balcon un matin. Nous avons donc remis le couvert avec une soirée de groupe, dans le sous-sol de la coopérative. Une raclette couronnée par un dessert très classe, des verrines de caramel servies dans des gobelets en papier. Mais dans un dessert l’important c’est le goût n’est-ce pas, et nous n’avons pas été déçus.

Yannou avait encore des petits yeux à cause de la soirée de la veille, et oui, lui avait du mettre le réveil à 7h du matin. Deux fiestas, deux jours de suite, ça devient rude, on n’a plus 20 ans.

Jolie tablée !

Jolie tablée, debout, ma coiffeuse préférée !

La même, vue de l'autre côté

La même, vue de l'autre côté.

Même Sushy était convié, un super toutou croisé je ne sais pas trop quoi avec une touche de pitbull, mais adorable. Je ne sais pas combien de fois il a fait des flexions assis-couché-debout pendant la soirée pour avoir des récompenses, ce qui est certain c’est qu’il aura eu sa dose de biscuits, viande séchée et jambon cru.

Sushy

Sushy

Publicités