Nous avons fait la connaissance de Nicole, ses parents, et Nadine, une amie. Installés à San Rafael depuis 2 ans et demi pour les premiers, ils ont ouvert une superbe casa de campo, un hôtel rural à l’écart de la ville, La Carmelita.

Nous les avons connus en cherchant un espace pour les chevaux de la famille. Leur propriété pourraient accueillir les chevaux en attendant que nous trouvions des acquéreurs. Afin d’en discuter mais surtout de faire plus ample connaissance, nous sommes tous allés chez la famille de Charles-Edmond manger une fondue.

Le défi était osé. Faire une fondue aux fromages argentins en invitant 6 Suisses autour de la table, c’était risqué. Contre toute attente, nous avons été très agréablement surpris. La consistance, bien que n’étant pas celle que l’on connaît, était très bien, et le goût plus qu’honorable. Nous nous sommes finalement régalés de deux caquelons de cette fondue argentine qui a de l’avenir, l’hiver arrivant ici.

Avec 3 langues parlées autour de la table, la soirée a été mouvementée. Très sympa de commencer une phrase dans une langue pour la terminer dans une autre, inclure un mot français dans une phrase espagnole ou le contraire, sans oublier les suisses-allemands qui nous faisaient quelques appartés auxquels on ne comprenait pas tout mais qui ajoutaient à la gaité ambiante.

Publicités