Mots-clefs

, ,

Aujourd’hui en Argentine, c’est la fête de l’ami. Comme la St-Valentin, mais pour les amis. Normalement l’occasion de grands rassemblements et soirées, cette année l’évènement est gâché par la grippe A. Au point qu’il a été suggéré de transférer exceptionnellement la fête au 20 août. Finalement non, c’est aujourd’hui même…

Et c’est bien triste, car en plus d’être limité dans les rassemblements, le día del amigo à San Rafael aura lieu sous la pluie. Après deux mois d’un soleil radieux, il pleut. Ce n’est finalement pas si mal, les incendies à cause de la sécheresse commençant à se multiplier à une vitesse inquiétante. Tout est extrêmement sec, et les taches noires d’herbe brûlée longent les routes et fincas de la région. Là où c’est vraiment moyen, c’est pour Maípo, nettoyage de papattes obligatoires à chaque entrée dans la maison…

Sinon, aujourd’hui je suis retournée donner du sang à l’hôpital. Toujours pareil, l’infirmière très sympathique mais sans lavabo ou produit désinfectant pour ses mains avant de piquer. Il est vrai qu’avec l’épidémie en cours, il n’y a plus d’alcool en gel disponible dans les pharmacies. Mais quand même à l’hôpital j’imagine qu’ils ont le nécessaire. Toujours est-il que le don se faisant à jeun ici, je suis un peu aplastada depuis ce matin.

Et dernière de la matinée, la facture de téléphone n’est pas arrivée, donc j’ai appelé l’entreprise pour annoncer que je n’avais pas reçu la facture. Ils ne pouvaient rien faire pour moi dans l’immédiat parce que no había sistema. Je les ai finalement rappelés un peu plus tard pour m’entendre dire que je pouvais payer la facture avec jusqu’à 10 jours de retard, et un supplément de 10 centimes. D’accord, 10 centimes ce n’est pas beaucoup. Mais multipliez par le nombre de foyers qui payent en retard pour ne pas avoir reçu la facture à temps, ça commence à faire une somme. J’ai donc fait la hincha pelota et j’ai obtenu les 10 jours de délai gratuits. En espérant que la facture arrive dans ce laps de temps…

Publicités