Étiquettes

, , ,

Comme pour la Payunia, c’est la troisième fois que j’ai la chance d’aller à la péninsule de Valdez. Sanctuaire de faune sauvage classé à l’UNESCO, c’est un des endroits d’Argentine que je préfère. Une tranquillité totale à Puerto Madryn, même si en arrivant à l’hôtel nous avons eu droit à un piquete en bonne et due forme, avec coups de feu, policiers et battes de base ball. La différence avec la capitale, c’est  qu’ils devaient être à peine 10…

Nous en avons profité pour faire une sieste vu qu’on ne pouvait pas sortir, le réceptionniste étant venu nous dire tout catastrophé que ça n’arrivait jamais ici et que ce serait mieux que l’on reste dans la chambre. Ça tombait bien, nous nous étions levés à 3h30 du matin pour prendre l’avion, aucun souci pour prendre un peu de repos.

Quand nous sommes descendus à la plage, à part les mouettes et nous il n’y avait pas grand monde. J’aiiime ! Et j’ai aussi retrouvé la meilleure chocolaterie du coin !

La jetée de Puerto Madryn

La jetée de Puerto Madryn

Les mouettes font la course avec les vagues

Les mouettes font la course avec les vagues

Publicités