Étiquettes

, , , ,

Depuis que nous avons ouvert, nous avons eu plusieurs prestataires de tourisme qui sont venus nous faire les yeux doux en nous promettant une montagne de clients en échange d’une commission pour, avouons-le, ne rien faire. Et ça ne marche pas des masses, en même temps ça ne nous coûte pas trop cher.

De mon côté, j’avais connu lors du salon du tourisme à Buenos Aires les responsables des ventes du premier hôtel de luxe de San Rafael. Très buena onda, nous nous étions quittées sur un excellent accord, elles nous incorporaient dans leur pack promotionnel d’été juste pour le plaisir. Plaisir qui s’est transformé, de retour à San Rafael, en commission de 10%. Vu que c’est ce que nous travaillons avec les autres, nous étions d’accord.

Et je reçois un mail au bout de quelques jours me disant que l’hôtel souhaite une remise de 20% pour ses clients, qui ne va pas dans sa poche mais qui apparaît sous forme de tarif préférentiel pour ses hôtes…Euh…Comment dire…Non !!! En plus, ce n’est pas comme si les gens qui allaient dans cet hôtel avaient réellement besoin de cette remise pour profiter pleinement de San Rafael. Nous avons réfléchit un peu tout de même avant de leur dire que nos conditions étaient celles annoncées, et qu’elles étaient les mêmes pour tout le monde…Et plus de nouvelles pendant quelques jours…

Jusqu’au matin où je reçois un mail à l’entête du fameux établissement, qui me dit que nous sommes incorporés dans le fameux catalogue d’été, et à NOS conditions ! Youpiii ! Comme quoi il suffisait de tenir bon. Et il faut avouer que même si ce n’est pas une montagne de visiteurs que nous recevons de leur part, ils sont parmi les premiers.

Publicités