Mots-clefs

, , , , ,

Marion et moi étions collègues dans notre vie antérieure. Depuis, nous sommes venus vivre ici, et elle-même a fini par lâcher son boulot pour entreprendre un grand voyage avec Romain.

Ils sont arrivés à San Rafael lundi à midi, et ont tout de suite été mis dans l’ambiance avec un repas chez Marcel, préparé par Nicolas. Au parc l’après-midi, c’est assez tranquille, installation, siestes et lecture dans la véranda. Pour le mardi, nous avons prévu de les emmener aux dunes du Nihuil.

Nous sommes partis vers 14h en direction du Nihuil par la route, non sans faire le plein, d’essence et d’empanadas. Arrivés au village du Nihuil, nous avons tout de suite mis le cap sur les dunes, où nous avons du dégonfler les pneus de la voiture. La dernière fois avec Malik ça n’avait pas été nécessaire, mais aujourd’hui le sable est différent. La vue sur la Cordillère n’est pas sans nuages, mais tout de même magnifique. Le lac est très haut, ce qui ne nous permettra pas de rentrer par les plages.

De petites herbes dans le vent

De petites herbes dans le vent

Marion photographe

Marion photographe

Sur les crêtes, ça souffle !

Sur les crêtes, ça souffle !

A cheval sur une dune avec Marion

A cheval sur une dune avec Marion

Mais juste sur l'arrête on en prend plein les dents !

Mais juste sur l'arrête on en prend plein les dents !

Après quelques tours et détours dans le sable, et un petit maté face au lac et aux montagnes, nous repartons en direction du Valle Grande, par le Cañon del Atuel et ses formations rocheuses dans lesquelles avec un peu d’imagination on trouve des figures étonnantes. Certaines sont annoncées, comme par exemple le hibou.

Le hibou

Le hibou

Nous sommes un peu en retard pour voir les couleurs des roches sous leur meilleur jour, mais le soleil tombant nous permet tout de même de belles photos.

La rivière et les cortaderas en contre-jour

La rivière et les cortaderas en contre-jour

A la fin du cañon, nous passons vers les deux traditionnelles piles de pierres. Nous laissons la voiture au bord de la route pour nous approcher. Leurs chaudes couleurs sont encore rehaussées par le soleil couchant.

Piles de pierres

Piles de pierres

Photo de groupe

Photo de groupe

Nous nous arrêterons encore au mirador du Submarino, énorme à cette période vu le bas niveau du lac. Au crépuscule, les nuages jouent avec le soleil et les couleurs sont sublimes.

Un puit de lumière

Un puits de lumière

Vue du Submarino

Vue du Submarino

Petite lune au premier quartier

Petite lune au premier quartier

Contre-jour végétal

Contre-jour végétal

Au retour à la maison, douche et plateau DVD avant d’aller au lit, tout contents de notre belle journée.

Publicités