Avec tout ce qui se passe en ce moment sur les côtes de Louisiane et de Floride, il me semble que les forages pétroliers devraient être un poil mieux pensé. Par exemple, avant de commencer à creuser, pourquoi ne pas réfléchir à un système de fermeture du puits en cas d’urgence, plutôt que de tenter ensuite à la va-vite de mettre un couvercle sur la fuite…

Nous avions déjà vu à l’entrée de la réserve provinciale de la Payunia, gigantesque zone d’exploitation pétrolifère, un joli panneau qui annonçait candidement RESERVA NATURAL + EXPLOTACION PETROLERA = DESAROLLO SUSTENTABLE

Comme on dit de temps en temps à la maison, tout va bien jusqu’à ce que tout aille mal. Hormis le fait que dans cet endroit reculé il y ait un trafic à peine dissimulé avec les camions et pipe-line de brut, le jour où une catastrophe arrivera, ce sera la plus grande réserve naturelle de Mendoza qui sera touchée. Mais on continue…

Comme nous l’annonce aujourd’hui le journal provincial Los Andes, le gouvernement argentin a donné son accord pour démarrer l’extraction de pétrole dans la réserve naturelle de Llancanelo. Llancanelo signifie « perle de couleur vert-azur »…On verra le jour où le puits aura un problème de quelle couleur sera la lagune…Plus de 150’000 oiseaux vivent et passent par Llancanelo, suivant le cycle de vie propre à chaque espèce. Les plus visibles sont les flamands roses. 74 espèces différentes, 25 espèces migratoires, magnifique site qui pourrait devenir le cauchemar de ces oiseaux si on n’y prend pas garde.

Mais on est rassuré en lisant l’article car Repsol-YPF garantit de maintenir le site en l’état. « Llevamos con el Gobernador y su equipo trabajando más de tres años en definir todos los procesos y garantizar que en ninguna de las peores situaciones que pudieran ocurrir jamás el humedal va a ser afectado”, y añadió que “hay total garantía”.

« Nous avons travaillé plus de trois ans avec le Gouverneur et son équipe afin de définir tous les processus et garantir que même dans la pire des situations, la zone humide de Llancanelo ne sera jamais affectée ». Il a même ajouté « la garantie est totale ». Total, Shell, BP, ou YPF, c’est finalement pareil pour tout le monde, du moment qu’on les laisse forer sans réfléchir…

Pour l’instant à la Payunia, le pétrole est censé partir des puits en direction des raffineries de Mendoza par pipe-line. Le pétrole est ainsi tracé, surtout au point de vue des quantités extraites et ensuite raffinées…Les camions qui passent en douce dans la réserve vont on ne sait où, au profit d’on ne sait qui (en fait, si, tout le monde sait au profit de qui…).

Publicités