L’année passée c’était le 25 avril, vous vous souvenez ? Un peu plus tard cette année, mais nous avons remis ça bien entendu. Il faisait froid en ce 15 mai, et nous avons mangé avec les doudounes, mais l’ambiance n’en était pas moins chaleureuse. La bodega Jean Rivier fêtait en ce 15 avril la fin d’une nouvelle récolte, à nouveau excellente tant au point de vue qualité que quantité.

Pour l’occasion, Ched avait préparé au sous-sol une dégustation verticale. C’est à dire qu’il y avait 8 vins, du même cépage et tous élevés en fût de chêne, mais de 8 années différentes, de 1991 à 2007. Intéressant de voir comment vieillissent les crus, certains anciens millésimes conservent plus de corps que d’autres…Alors que la constante est bien le lieu et les conditions de conservation…Tout le reste varie, la température de l’année en question, la quantité de pluie, l’ensoleillement…Où on voit bien que l’œnologie est loin d’être une science exacte…

J'ai beau essayer, je n'arrive jamais à cracher le nectar dans le petit seau, je finis toujours par le boire...

J'ai beau essayer, je n'arrive jamais à cracher le nectar dans le petit seau, je finis toujours par le boire...

Pendant ce temps dehors se préparaient des choses sérieuses…

Asado du jour

Asado du jour

Il y a beaucoup de viande, mais il y avait aussi beaucoup de monde…Tous les employés de la cave, les familles, et les partenaires principaux de la bodega.

La traditionnelle grande tablée

La traditionnelle grande tablée

Après la partie gastronomique venait la partie culturelle. L’année dernière, Tomas et son petit-fils Martin avaient fait danser tout le monde avec leurs accordéons. Cette année, de nouveaux musiciens entrent en scène ! Magdalena a commencé les cours de guitare il y a 3 mois, et avait préparé 2 chansons pour ce jour-là, en duo avec sa tante…moi !!!

Pas simple de s’adapter à ses partitions ! Elle n’apprend pas encore les notes, mais des accords écrits à la main ou encore les numéros des casiers du manche de la guitare, notés sur des traits représentant les cordes…Avantage, l’élève est tout de suite capable de jouer un morceau. Inconvénient, pas facile de jouer avec un autre instrument…J’ai du retranscrire ces données en « chino basico » selon les dires de Magui, pour pouvoir jouer ensuite avec elle. Nous avions répété une demi-heure chez elle juste avant le concert, au vu de quoi notre prestation peut être qualifiée de recevable.

Première prestation ensemble

Première prestation ensemble

Je n’avais pas joué depuis le mariage de Cristian et Sophie, c’est dire que ça date. La vitesse met du temps à revenir, mais si on trouve de jolis morceaux à jouer ensemble avec Magui, je pense que tout va se remettre en place…C’est un peu comme le vélo finalement…Elle a de l’oreille, c’est bon signe, et arrive à se recaler quand elle se perd ou à m’attraper au vol si je joue sans elle…

La nouvelle musicienne de la famille

La nouvelle musicienne de la famille

Ensuite, j’ai joué 4 pièces avec Tomas à l’accordéon, et la répétition aura été encore plus sommaire qu’avec Magui. Mais on s’en est sortis, avec un orgue qui faisait automatiquement un accompagnement sous nos mélodies…Pendant la préparation, Marcel nous a refait une démo, comme l’année passée !

Rare qu'il mette une veste, c'est qu'il faisait vraiment frisquet...

Rare qu'il mette une veste, c'est qu'il faisait vraiment frisquet...

Avec Tomasito

Avec Tomasito

Nous n’avons pas de photo de la prestation de Tomas avec son petit-fils, le photographe officiel ayant quitté la salle pour venir au Valle Grande ouvrir le parc-aventure.

Bosque Euca en musique

Bosque Euca en musique

P.S aux participants de la photo du mois : ceci explique en partie mon retard dans la publication de la photo du 15 mai !

Publicités