Étiquettes

, , , ,

Nouvelle sortie à Llancanelo, avec les buggy, les kites, le parapente et … des copains ! Nico et Priska, déjà chez nous la semaine passée, sont de retour à la maison après un séjour à Cajón Grande. Nous partons donc avec eux, mais aussi Nicole (qui laisse La Carmelita aux soins d’Éliane pour une journée) et Gustavo, et Javier et Mercedes, qui font voler les touristes en parapente dans le Valle Grande. Ce n’est pas si loin, 230km…

On charge les camionnettes, et c’est parti. Nous avons quelques doutes sur l’itinéraire, que l’on avait fait une seule fois, surtout quand on se rend compte que l’on a oublié le GPS dans l’autre voiture. C’est l’aventure…On monte par le cañon pour récupérer la piste de la laguna au Nihuil. Le lac est complètement rempli, en témoigne le Submarino dont quasi rien ne dépasse !

Lac du Valle Grande

Lac du Valle Grande

Nous devons traverser quelques puestos, où les habitants nous laissent passer sans problème. Au premier portail, Gustavo fait des siennes et crève un pneu. Et pour ne rien faire comme les autres, il n’a pas la clé qui lui permet de descendre la roue de secours de son support. Ou plutôt, il en a une, mais ce n’est pas la bonne. Et il n’a pas non plus la clé du cadenas qui la retient. On est bien partis…Daniel a la clé qu’il faut, et pour le cadenas, il ne résistera pas très longtemps à de bons coups de pierre…

Pfuit...

Pfuit...

Le puesto a une allure d’un autre temps, renforcée par les photos noir et blanc de Nico.

Avec le grincement du moulin c'est encore plus réaliste...

Avec le grincement du moulin c'est encore plus réaliste...

Nous continuons la route jusqu’au bord de la laguna, pas tout à fait au même endroit que la dernière fois, mais Gustavo sera pressé sur le retour alors on minimise les kilomètres. Le spot nous permettra de toute façon de jouer avec le vent. Un petit pique-nique vite envoyé, et on sort le matériel.

Pique-nique organisé par Mercedes et Javier

Pique-nique organisé par Mercedes et Javier

Des voiles de toutes les tailles, petites et grandes, voire très grande avec mon parapente. C’était l’occasion de refaire du gonflage après un an et demi sans voler. Daniel a quant à lui décollé la semaine passée dans le Valle Grande, mais de mon côté je ne le sentais pas sans avoir repris un peu la main sur mon Alpha 2 avant de quitter le sol…

Youpiii !

Youpiii !

On initie les copains, Nico et Priska, et les autres. Javier, moniteur de parapente, prendra très vite la main. Quand on a l’habitude des vents et des voiles, le kite-buggy c’est vraiment pas sorcier…

Nico

Nico

Priska

Priska

Pendant que certains s’amusent d’autres…

Nicole SUPER occupée

Nicole SUPER occupée

On roule, on saute, on gonfle…

Daniel en noir et blanc

Daniel en noir et blanc

Attention à l'aterrissage

Attention à l'aterrissage

Quand on arrive pas à revenir avec la voile, ben on est bon pour marcher un peu…

Nico de retour

Nico de retour

Le plus grand cerf-volant, c'est moi qui l'ai !

Le plus grand cerf-volant, c'est moi qui l'ai !

A force de nous voir, Daniel et moi, gonfler l’Alpha 2, ça donne des envies d’essayer à Gustavo.

Le vent a tourné, avec Gusti aussi on rentre à pied...

Le vent a tourné, avec Gusti aussi on rentre à pied...

Moi je veux bien prêter, mais je suis une nouille pour expliquer…Daniel commence, rejoint rapidement par Javier. On a un prof dans le groupe, autant en profiter. On aura bien rit à voir les premières tentatives de Gusti. On se rappelle bien comment c’était à nos débuts, pas moyen de monter ce gros bout de tissu, pas simple…

Daniel, Gustavo bien équipé, et Javier

Daniel, Gustavo bien équipé, et Javier

Première montée de voile !

Première montée de voile !

On aura bien rit, mais on est crevés. Et en fin d’après-midi, il faut entamer le retour car Gustavo a un rendez-vous en centre-ville. On arrivera par les poils pour qu’il ne soit pas trop en retard. A la maison ce sera rapide, rangement, une tranche de pain avec du jambon, et dodo !

Publicités