On a dans le parc un beau figuier, qui se trouve juste sous la dernière tyrolienne du niveau 3. C’est ballot. L’année passée, à regret, nous l’avons sabordé, à ras. Cette année, loin de nous en vouloir, le figuier est ressorti de plus belle, tout feuillu et déjà plein de fruits. Mais il recommence à prendre de l’espace, c’est vraiment pas l’idéal. Je pensais faire une petite bouture genre une petite branche dans l’eau en attendant les racines, mais je suis à la rue.

En discutant avec Ched, on a trouvé quelques solutions entre ses expériences et internet. Du coup aujourd’hui je me suis lancée dans des tests, on va voir ce qui va le mieux. Hier nous avions parlé d’acodo aéreo. Pas familière de l’expression, j’ai cherché sur le web et il s’agit de pratiquer la même technique de reproduction de sur de la vigne ou des fraises, mais en l’air. J’ai donc fait quelques emplettes, et nous avons mis en place hier soir la technique d’essai. Que j’ai concrétisée cet après midi.

On va tenter 3 méthodes. La première, la plus simple, une petite branche débarrassée de son écorce sur le bas, et mise en terre dans un pot. La seconde, ça se corse, c’est sur la plante. On enlève également un morceau d’écorce et on met en place un pot autour de la tige ainsi dégagée. On remplit de terre et on maintient humide. La troisième technique, c’est encore plus bizarre. De nouveau on retire un anneau d’écorce sur une branche, et on attache autour un sac de terreau bien fermé, que l’on arrose de temps en temps avec une seringue, directement dans le sac. Quelques photos pour que ce soit plus parlant.

On enlève un anneau d'écorce directement sur la plante

On enlève un anneau d'écorce directement sur la plante

Ensuite, les deux versions qui cohabitent maintenant sur la plante…

Le petit pot autour de la branche choisie

Le petit pot autour de la branche choisie

Le pot est rempli de terre et attaché à une autre branche pour que tout ne tombe pas...

Le pot est rempli de terre et attaché à une autre branche pour que tout ne tombe pas...

Et la version du sac plastique…tout est dedans !

Empaqueté, c'est pesé !

Empaqueté, c'est pesé !

Comme la version dans le pot n’a rien de spécial, je n’ai pas fait de photo.Par contre les chiens sont au taquet pendant que je fais mes plantations et ça, ça vaut son pesant de cacahouètes…

La Tchiquitin

La Tchiquitin

Maípo et Canela

Maípo et Canela

D’ici la fin de l’été, on verra comment avance le développement des racines. A l’automne on devrait pouvoir couper chaque branche juste sous l’anneau que j’ai dégagé de son écorce, et replanter un clone de la plante mère avec une jolie touffe de racines.

Publicités