Étiquettes

, , , , ,

Le mardi matin, réveil assez tôt et sous les nuages, il s’agit pour Daniel et Julien de profiter des conditions tranquilles pour voler en paramoteur avant de sortir les kites. Moi tant que je n’ai pas mon maté du matin je ne fais rien, moins encore quand je suis de mauvais poil parce que j’ai les doigts brûlés.

Le campement au réveil

Le campement au réveil

Premier vol de Daniel

Premier vol de Daniel

Daniel fait un premier vol pour voir comment est la masse d’air. Julien qui a commencé le parapente en 2009 est bien tenté. Il est maintenant aide instructeur au Jura chez François. Après les explications de base et quelques tentatives, il est bientôt en l’air. Fini le silence du Nihuil…

Ju s'amuse

Ju s'amuse

Maté en main, j'attends le vent

Maté en main, j'attends le vent

Après le pique-nique, les premières brises intéressantes se lèvent. Avec une paire de gants les coupures aux doigts sont supportables. C’est de toute façon la dernière occasion de jouer alors il faut en profiter. C’est parti !

Daniel fait l'acrobate

Daniel fait l'acrobate

On se protège du soleil

On se protège du soleil

Malgré les pulls Julien et moi avons pris de beaux coups de soleil, grugés par le vent et le sel qui reflète la lumière sur le sol.

Le Nevado derrière, qui n'a plus de neige depuis un sacré moment

Le Nevado derrière, qui n'a plus de neige depuis un sacré moment

Le visage en train de cuire...

Le visage en train de cuire...

La température continuant de monter et devenant proprement insupportable dans cet endroit où la seule ombre est celle de la camionnette, nous avons choisi de partir assez tôt. Nous avons terminé la journée dans la piscine de Patrick, ça faisait du bien de se rafraîchir.

Publicités