Mots-clefs

, ,

Mes parents ont des amis retraités partis s’établir dans le sud, près d’Uzès. Les deux couples vivaient comme voisins dans un immeuble, où nous leurs enfants (Fabien et moi) nous sommes connus. Nous allions chez la même nounou, la maman de Fabien ayant même été ma baby-sitter…Le contact ne s’est jamais perdu, même si forcément en vivant à 13’000km il est moins intense.

Ils nous ont invité à passer un week-end chez eux. Daniel n’a pas pu être de la partie, les dates couvrant celles du Bol d’Or à Genève (course sur le lac, Genève-Le Bouveret aller-retour). Ça en valait la peine, l’équipage de l’Atalante ayant terminé 2e de sa catégorie dans un Bol d’Or rapide.

Arnaud et Daniel sur l'Atalante

Arnaud et Daniel sur l'Atalante

Pendant ce temps je faisais bouger mon petit monde d’une activité à l’autre, la première étant la visite de la fabrique Haribo. Si je n’ai pas réussi à entrer dans le musée, le passage a la boutique a en tout cas été profitable…

Moisson Haribo

Moisson Haribo

Arrivés le vendredi midi, nous avons passé l’après-midi à faire quelques petites courses locales, outre les bonbons des herbes de Provence et du sel à la truffe. Le samedi matin Fabien est arrivé en train et après le petit-déjeuner un bain dans la piscine nous sommes partis vers Collias où j’avais repéré, je vous le mets dans le mille, une via-ferrata. Bon joueur, Fabien s’est prêté à l’exercice, content toutefois de ne pas avoir ses lunettes histoire de ne pas voir en bas.

Petite pause sur un arbre

Petite pause sur un arbre

Les parents en bas

Les parents en bas

Après un repas sur une jolie terrasse, je me suis dit qu’il était impossible de ne pas aller au Pont du Gard alors qu’il était si près. Là où on a mal calculé l’histoire, c’est que le tarif d’entrée est maintenant de 15 euros par voiture…Rentable si on y va à 6, ça le devient beaucoup moins quand on y va à deux véhicules…De retour à la maison, Claudine aura testé les habitudes argentines, à savoir un petit passage à l’eau sans forcément le vouloir, et habillée de préférence…

La famille au complet

La famille au complet

Le pont à l'ombre

Le pont à l'ombre

Au troisième jour de la visite et malgré un temps radieux (mais avec du vent) j’ai réussi à bouger mon petit monde pour une sortie. Le Cirque de Navacelles était une destination à laquelle nous avions pensé, mais nous avons finalement opté pour le Mont Aigoual qui paraissait un peu plus proche, et le centre météo France à visiter en-haut était accrocheur. De plus à la descente nous pouvions passer par le Belvédère des Vautours.

Nous avons essuyé un premier refus pour manger dans une petite auberge, à 13h30 et 6 personnes c’était trop…Nous avons finalement trouvé de quoi nous restaurer quelques kilomètres à peine avant le sommet que nous avons rejoint ensuite par une jolie route sinueuse.

La station météo du Mont Aigoual

La station météo du Mont Aigoual

Le vent était fort au sommet, et après la visite de la table d’orientation nous sommes entrés dans le centre météo. La vue depuis la tour est impressionnante, nous avons eu énormément de chance avec le temps. Nous avons aperçu la mer, la vue de l’autre côté s’égarant sur les Causses et le plateau du Larzac. Par temps sans brume on voit même les Alpes et les Pyrénées.

Table d'orientation au sommet

Table d'orientation au sommet

Nous nous sommes proprement fait décoiffer avant de retourner aux voitures. Le temps ayant passé vite, les parents n’étaient plus très chauds pour le Belvédère des Vautours. Ce sera pour une prochaine visite. Nous sommes rentrés à la maison nous baigner avant le dernier souper ensemble. Le lendemain nous avons repris la voiture après le repas de midi pour rentrer vers Genève.

Publicités