Étiquettes

,

Contrairement à Ischigualasto, je connaissais déjà Talampaya. Je l’avais vu sous les nuages, et heureusement aujourd’hui il fait un soleil magnifique. Après le petit-déj à l’hôtel nous partons pour le parc. La route est splendide et la lumière différente de notre premier passage. Du coup on traine un peu en prenant des photos.

Les montagnes de Famatina dans le fond

Les montagnes de Famatina dans le fond

Malgré la chaleur déjà forte, les neiges du Famatina sont encore visibles.

On continue avec la folie des panneaux

On continue avec la folie des panneaux

Nous avons choisi l’excursion « luxe » avec camion 4×4 à impériale. Pouvoir monter sur le toit pour mieux profiter des paysages est une option qui en vaut la peine, même s’il faut pour cela renoncer à la fraîcheur de l’intérieur. Il fait une chaleur étouffante. Nous n’avons pas pu prendre l’excursion filant au fond des Cajones, pour la même raison qui nous a contraintes à réduire la visite d’Ischigualasto. Trop d’eau sur les sentiers interdit le passage des véhicules.

Sur la terrasse en attendant l'excursion

Sur la terrasse en attendant l'excursion

Malgré les pluies c'est ici aussi déjà très sec

Malgré les pluies c'est ici aussi déjà très sec

Peintures rupestres

Peintures rupestres

Mortier commun et ombre chinoise

Mortier commun et ombre chinoise

Après le premier arrêt vers les peintures rupestres, nous continuons en direction du Jardin Botanique.

Paysage caractéristique du Cañon

Paysage caractéristique du Cañon

Coup de soleil sur Magui

Coup de soleil sur Magui

Algarrobos du Jardin Botanique

Algarrobos du Jardin Botanique

L’arrêt suivant se fait à La Cathédrale.

En allant à la Cathédrale

En allant à la Cathédrale

Le cavalier

Le cavalier

Avec notre véhicule

Avec notre véhicule

Le dernier arrêt se fait vers l’échiquier, avec la Tour, le Totem et le Moine.

Le Totem et la Tour

Le Totem et la Tour

Le retour se fait à l’intérieur du camion. Un peu dommage pour le paysage, mais la chaleur devient proprement insupportable. Nous sommes allées manger sur la terrasse de la confitería du parc, puis Carina a courageusement affronté le soleil de plomb pour aller faire quelques photos du sentier des Dinosaures.

Impressionnate reconstitution

Impressionnante reconstitution

Le soleil tape tellement fort, on y croirait

Le soleil tape tellement fort, on y croirait

De retour à l’hôtel, nous nous amusons avec le dernier panneau de Talampaya. Demain, départ bien tôt le matin pour rentrer à San Rafael.

Au revoir Talampaya !

Au revoir Talampaya !