Le problème pour voir le Maípo, c’est que la saison d’ouverture coïncide avec la haute-saison du parc. Difficile de trouver un créneau, et d’habitude on attend le mois de mars pour y aller. Mais comme cette année nous avons des jours de congé, vendredi j’ai pu faire une escapade au pied de mon volcan préféré.

C'est la saison des petits guanacos

C'est la saison des petits guanacos

Plein de guanacos au bord de la piste, c’est la saison des petits, c’est vraiment magnifique. A part les garde-parcs qui sont toujours aussi insupportables, la journée sera belle. On me fait remarquer à l’entrée qu’il est interdit de ramasser du bois dans la réserve pour allumer le feu de midi. Je le sais bien, et c’est pour ça que j’ai ramassé mes petites brindilles bien avant d’arriver. Mais alors on me dit qu’on ne peut pas entrer avec des plantes autochtones…Et le feu je l’allume avec quoi ? Bref, « ça ira pour cette fois » me dit-on, et nous attaquons la montée.

Nous sommes observés

Nous sommes observés

Près de La Pampa de las Avestruzes

Près de La Pampa de las Avestruzes

C’est la première fois que je monte par temps un peu couvert, et c’est splendide de voir les montagnes sous une lumière différente.

Le Maípo apparaît

Le Maípo apparaît

Au détour d’un virage, celui que l’on vient voir apparaît enfin, le Maípo coiffé de nuages. Le sommet est tout juste visible.

Vista de la Laguna

Vista de la Laguna

Avec le vent qu’il y a, ce n’est pas aujourd’hui que nous verrons le « Diamante »…

Avec Magui, Malik, Markus et Patricia, nous préparons un bel asado que nous dégusterons malgré le vent tempêtueux. J’avais oublié le sel, mais des voisins de grillades ont eu la gentillesse de m’en prêter un peu !

Laguna Barrosa au premier plan, puis Laguna del Diamante et le Maípo

Laguna Barrosa au premier plan, puis Laguna del Diamante et le Maípo

Vers le monument de Guillaumet

Vers le monument de Guillaumet

Alors que je conduis à la descente, je suis vite abandonnée par mes compagnons de voyage qui tombent tous dans les bras de Morphée. Pourtant avec les nids de poule d’autruche sur la piste, je me demande bien comment ils font. Je m’arrête à ma guise pour faire quelques photos.

Près du refuge Cruz de Piedra

Près du refuge Cruz de Piedra

Avant de remonter à la pampa de las avestruzes

Avant de remonter à la Pampa de las Avestruzes

Près de l'Arroyo del Gaucho

Près de l'Arroyo del Gaucho

Derniers guanacos de la journée

Derniers guanacos de la journée

Nous rentrons par la route 143, plus rapide que la magnifique 40 que nous avions prise à l’aller. Le coucher de soleil est superbe et nous force à nous arrêter pour prendre des photos…

Coucher de soleil sur la Cordillère

Coucher de soleil sur la Cordillère

Un beau vendredi 13 ! Demain boulot !

Un beau vendredi 13 ! Demain boulot !