Partir aux Reyunos pendant la journée de congé, c’est vraiment la déconnexion totale. Déjà, il n’y a pas de signal de téléphone, donc même si on pense à quelque chose du boulot, de toute façon on ne peut communiquer avec personne. Ensuite, le temps de prendre un maté, de manger tranquillement, de faire une jolie sieste avant d’aller sur le lac, c’est royal.

C'est parti pour le tour de la croix

C'est parti pour le tour de la croix

Le petit toit vert à côté de la grande maison blanche à garage bleu

Le petit toit vert à côté de la grande maison blanche à garage bleu

Myriam et Marcel avec la lancha !

Myriam et Marcel avec la lancha !

On dirait pas mais c'est loin !

On dirait pas mais c'est loin !

Ayé, suis de l'autre côté !

Ayé, suis de l'autre côté !

Au retour de mon tour de la petite île, Marcel et Myriam m’ont rejointe et j’ai eu droit à une petite douche en ordre avec le moteur…

Vroum !

Vroum !

Sur le retour

Sur le retour

De retour vers la maison, je suis repartie avec Nicolas dans le bi, et Santiago qui suivait en kayak mono.

C'est reparti

C'est reparti

On repart pour la croix

On repart pour la croix

Soleil dans le dos

Soleil dans le dos

De retour à la maison il a fallu ranger le bateau et charger les kayaks dans la camionnette avant de prendre la route du retour…

Vue de la terrasse

Vue de la terrasse