Aujourd’hui c’est Le jour de LA course de San Rafael, le Pentatuel. Cinq disciplines, natation, moto (ou quad), kayak, VTT et course à pied. Le Penta se fait en solo ou en équipe. Cette année Daniel a voulu courir en kayak. Grâce à deux amis, Caco et Chicho, il a pu trouver une équipe sans kayakiste et il s’est inscrit. Depuis quelques temps il s’entraînait régulièrement dans la rivière avec Caco, pestant contre son kayak un peu court, bien moins rapide que les longs kayaks en fibre des autres participants. Lui et son équipe faisait partie de la catégorie « Promocionales », de ceux qui le courent pour la première fois.

Le matin nous sommes allés laisser une camionnette à l’arrivée kayak, et je l’ai ensuite déposé chez Caco et Dani. Daniela se chargeait de fait l’appui logistique pour nos deux champions pendant que je travaillais au parc.

Prêt !

Prêt !

Daniel, Caco, Daniela et Roco

Daniel, Caco, Daniela et Roco

Nous écoutions d’une oreille la radio alors que la compétition avait commencé. Dani me tenait au courant, elle qui était avec les garçons au départ kayak. Quand elle m’a envoyé le message de leur départ, Fabi est allé se tenir prêt pour ne pas rater la photo des coureurs sur la piedra del fondo. Prenant les coureurs au hasard, il est tombé sur quelques perles, dont celle-ci.

Oups

Oups

Mais surtout, sans le savoir, il a pris des photos du fils de Cato, notre ami qui a couru dernièrement le Dakar. En s’entraînant, son fils s’était ouvert le coude il y a deux semaines en quad, 17 points de suture, mais rien ne l’arrête, il était au départ.

Y'a pas d'âge pour le kayak

Y'a pas d'âge pour le kayak

Elle est grosse la piedra del fondo

Elle est grosse la piedra del fondo

A l'envers

A l'envers

Et c'est reparti à l'endroit

Et c'est reparti à l'endroit

Enfin, le kayak turquoise a montré le bout de son nez.

Il faut que ça passe !

Il faut que ça passe !

La tactique quand on est pressé et qu’on ne veut pas se retourner à cet endroit c’est de la prendre bien à gauche. Moins de rapides, c’est moins fun, mais c’est plus sûr.

Paf, la vague

Paf, la vague

Et c'est passé !

Et c'est passé !

Loin de ces turpitudes compétitives, après la fermeture je suis allée me baigner avec les loulous. Un orage se profilait à l’horizon, mais n’avait pas l’air trop méchant.

Rien à droite, rien à gauche

Rien à droite, rien à gauche

Attention, ça monte la garde, à trois !

Attention, ça monte la garde, à trois !

Une pluie rafraîchissante fera du bien

Une pluie rafraîchissante fera du bien

De retour à la maison, Daniel est apparemment premier de sa catégorie ! Du coup je me prépare vite fait pour aller fêter avec lui. Après 10km cependant j’ai dû rebrousser chemin. L’orage est finalement bien salé et les gens roulent comme des dingues pour rentrer à San Rafael. Manquerait plus que j’aie un accident pour une remise des prix. La fête s’est de toute façon terminée en jus de chaussette à cause du même orage. Mais Daniel a pu ramener son prix à la maison !

C'est classe sur la cheminée non ?

C'est classe sur la cheminée non ?

Dommage pour Caco dont le coéquipier en moto a du abandonner, disqualifiant du coup toute l’équipe, et par contre un grand bravo à Poke, qui après avoir été à Vancouver pour les paralympiques a réalisé le Penta en entier !