Partis tôt le matin, nous traversons les vallées qui nous mènent à El Bolsón. Il ne fait pas très beau, mais les arbres magnifiques dans leur tenue d’automne compensent le gris du ciel.

Entre Bariloche et El Bolsón

Entre Bariloche et El Bolsón

A peine arrivés, Hernán nous fait cadeau de son magnifique livre sur le condor, fruit de plusieurs années passées à suivre cet oiseau mythique. Nous partons déjeuner avec lui, et le temps passe à une vitesse folle, entres explications techniques de photo, histoires magiques de condors, et visionnage de son impressionnante galerie.

Au moment de nous séparer, Hernán nous fera deux cadeaux, la description de deux endroits pour aller voir passer des condors, contre promesse de notre silence sur leur situation. Nous partons pour le premier spot, sur lequel il viendra peut-être nous rejoindre. Nous ne ferons pas autant de kilomètres que voulu aujourd’hui, mais tant pis !

De bon augure

De bon augure

Angle différent

Angle différent

En route déjà, nous croisons le premier. Le ciel s’est ouvert, et nous voulons croire que de voir celui-ci est une promesse de ce qui nous attend.

On est sur le bon chemin

On est sur le bon chemin

Arrivés sur place, je laisse mon appareil photo dans la voiture, voulant profiter de l’instant plutôt que de tout regarder à travers une petite lucarne. Nous grimpons sur la colline indiquée alors qu’un violent vent se lève et qu’un condor passe très haut dans le ciel. Une fois en haut, nous avons un léger doute… La plaine est désespérément vide, et le vent doit allègrement dépasser les 80km/h. Nous nous abritons derrière un gros rocher pour manger quelque chose en attendant… Et là, c’est parti, le spectacle commence…!

Magnifique mâle

Magnifique mâle

En trois groupes, les condors vont passer devant nous, mais aussi au-dessus et en dessous. C’est magnifique, et nous en avons le souffle coupé. Le vent nous hurle aux oreilles, qu’importe ! Pendant deux heures nous resterons là, guettant la route par moment pour voir si Hernán réussit à nous rejoindre.

Jeune femelle au-dessus de nous

Jeune femelle au-dessus de nous

En direction des montagnes

En direction des montagnes

Sub-adulte et adulte

Sub-adulte et adulte

Poste d'observation

Poste d’observation

Nous en verrons passer environ 17… Nous avons un peu perdu le compte pendant le spectacle. Marichiweu !

Vol en formation

Vol en formation

Hernán n’arrivant pas et les condors ayant terminé leur ballet, nous descendons de notre observatoire pour reprendre la route. Il faut continuer vers le sud, nous allons tenter de rejoindre Esquel pour la nuit.

Publicités