Étiquettes

,

Nous avons beaucoup de chance pour cette journée où nous voulions faire un tour, il fait un temps magnifique. Le parc national Tierra del Fuego se trouve juste à quelques kilomètres d’Ushuaïa. Nous passons au supermarché acheter un petit pique-nique (le bon côté c’est que comme il fait froid tout se conserve parfaitement dans la voiture).

A l’entrée dans le parc, tout est congelé, la route, les arbres, le préposé à l’entrée… Nous passons d’abord au Centro de Visitantes où la garde parc semble plus préoccupée par son crochet que par nous. Nous faisons un tour de la salle du musée et nous partons pour la visite.

Première lagune du parc Tierra del Fuego

Première lagune du parc Tierra del Fuego

Le calme du matin

Le calme du matin

Pas mal de marche à pied entre les divers étangs ouverts à la visite. Le clou du spectacle, au final, Bahía Lapataia. Le début (ou la fin) de la route 3, qui relie Buenos Aires à l’extrême sud du pays.

Chimango

Chimango

Fait pas chaud, même après midi

Fait pas chaud, même après midi

Bahía Lapataia

Bahía Lapataia

Toujours de superbes couleurs

Toujours de superbes couleurs

En remontant vers la voiture, nous passons vers la « castorera ». Incroyable que le parc maintienne une population de castors quand on sait les ravages qu’ils font dans la zone. Selon les explications du musée, la population est contrôlée pour éviter une destruction plus importante de l’environnement. Voyez plutôt…

Fichu castor...

Fichu castor…

A peine le soleil passé derrière les montagnes, la température chute drastiquement et il est temps de retourner à Ushuaïa.