Étiquettes

, ,

Grâce à la Fondation Bioandina, j’ai eu la chance de connaître Hernán Canuti. Un journaliste reporter d’images à la vie déjà bien remplie, entre expériences militaire et journalistique à l’étranger. Les horreurs vécues en Afrique et au Proche-Orient lui ont presque fait arrêter la photo… jusqu’à sa rencontre avec le condor des Andes.

Après plusieurs contacts sur internet et notre rencontre en mai lors de notre voyage dans le sud, j’avais décidé de faire venir son exposition à San Rafael. Il a fallu trouver une salle, des sponsors, diffuser l’évènement dans la presse et les médias… Faire face à quelques imprévus mais finalement, Hernán est arrivé chez nous mardi 31 juillet. Une première journée marathon avec conférence de presse, interview avec plusieurs journalistes, présentation des sponsors…

Finalement hier soir, c’était enfin l’inauguration de l’exposition. J’étais extrêmement stressée, déjà parce qu’ici tout se fait à la dernière seconde, ce qui laisse peu de temps pour affronter les imprévus. Mais aussi parce que les photos de l’artiste sont tout aussi fascinantes que sa personnalité, et je craignais que les gens ne se déplacent pas. Le condor n’est pas très connu ici alors qu’il y en a beaucoup dans la région, mais la plupart des habitants ne le savent même pas.

Présentation de la soirée

Présentation de la soirée

Ce fut pourtant un succès. La nouvelle s’est diffusée en ville et le public est venu nombreux au vernissage qui a été un succès, grâce à l’enthousiasme sans limite de ce photographe hors norme. Le plus beau compliment est venu de Carina, professionnelle dans le domaine, qui m’a dit qu’elle avait l’impression d’avoir redécouvert la photo… Elle a d’ailleurs pris les images de la soirée ! Merci !

Hernán nous présente son monde

Hernán nous présente son monde

Une photo grandeur nature

Une photo grandeur nature

Commentaire des photos par l'artiste

Commentaire des photos par l’artiste

Hernán Canuti

Hernán Canuti

 

 

 

Publicités